Info

Centres historiques

Il y a trois centres historiques de Kiev : Podol, Pechersk et Kiev Historique. A l'époque, c'étaient des parties distinctes les unes des autres par plusieures collines et vallées, mais aujourd'hui elles forment la vue de la ville actuelle. 

On disait sur Kiev le proverbe suivant: "Le Mont gouverne, le Podol travaille, le Pechersk prie", en faisant allusion à l’activité propre aux habitants de chacuns de ces quartiers.

Monastères et temples

Au milieu des quartiers d’habitation, les temples et monastères splendides de Kiev dominent. L’éclat de dômes dorés qui se profilent dans le ciel présentent un spectacle fascinant et inoubliable. L’image Unique de Kiev, dans une certaine mesure, est formée grâce à ces monuments bénis situés aussi sur les collines que dans les vallées. Ce sont les temples qui soulignent l’individualité de Kiev.

De nos jours, Kiev possède 53 centres religieux, 18 monastères où habitent environ 800 frères et soeurs, 106 confréries, 38 établissements d’éducation religieuse avec 5000 étudiants.

La Laure de Pechersk de Kiev, monastère des cavèrnes

Parcs

La capitale ukrainienne est souvent appellée "la ville des parcs", et non sans motif. La surface verte totale de Kiev est 56,3 mille hectares. Ce sont 70 parcs de la ville et les massifs forestiers de banlieu qui nous servent de "poumons". Un arbre adulte est capable d’absorber la poussière et le bruit et nous procurer '’oxygène. La concentration moyenne de poussière à côté d’un grand arbre est 35% moins importante qu’à découvert, et le niveau du bruit est 4-5 fois moins important.

Rockwell Kent, un auteur, artiste et illustrateur américain, était émerveillé par sa visite de Kiev dans les années 60. Mais surtout il était ému et ébahi de la beauté des parcs kiiviens: "J’ai vu plusieurs beaux parcs dans ce monde, mais je n’ai jamais vu un parc aussi beau qu'à Kiev".

Chataigniers de Kiev

Sites

Chaque partie de la terre de Kiev a son histoire. Les rues et les places de la ville témoignent des événements heureux ou malheureux, parfois même tragiques. Certaines sont les symboles de tel ou tel phénomène, moment ou objet. Par exemple, la Descente Saint-André est associée au pavement de l’époque ou les kiosques de souvenirs, le Maidan de l’Indépendance – avec des drapeaux oranges etc. Plusieurs sites sont devenus symboliques pour toute la ville. L’un de ces endroits est Krestchatik – la rue principale, mentionnée dans les oeuvres poétiques, chansons etc. Dans la capitale il y a un grand nombre de monuments qui sont emblématiques et devenus cartes de visite de Kiev.

Kiev, Porte d'Or

Ce sont des monuments différents tels que celui évoquant Bogdan Khmelnitski, dédié aux fondateurs de Kiev ou la sculpture Mère Patrie. Si variés mais toujours étonnants et admirables, les sites de Kiev présentent le visage de la ville de Kiev – unique, originale, aimé par les touristes et les habitants.

Musées

Pour rendre votre tour de ville plus varié, osez visiter les musées. Ceux qui viennent d’être ouverts ou ceux qui sont anciens, logés dans salles compactes ou spacieuses, d’Etat ou privés – les musées de Kiev sont chaleureux. Même pour les habitants de Kiev qui se croient incollables il y a toujours quelque chose d’intéressant car les expositions des musées sont souvent renouvellées.

Une seule Descente Saint-André est une vraie rue-musée ! Intéressante elle-même grâce à son paysage, son histoire, ses édifices remarquables et souvenirs qui y sont vendus, la descente voit certains musées dignes d’intérêt.

Plans historiques de Kiev

Voici les plans de ville de Kiev dès l’année 1700 jusqu’à nos jours. Plans et cartes historiques de Kiev de différentes expliquent le cours du développement de la ville.

Кусок старой карты Киева
 

 
Météo

Suivez nous sur réseaux sociaux

ВКонтакте
vk.com/toursdekiev

Facebook
facebook.com/ToursDeKiev

Google+
google.com/+ToursDeKievUA

YouTube
youtube.com/user/ToursDeKiev