Kreshchatik la rue principale de Kiev

Kreshchatik – la rue principale de KievLa rue ou la place principale de telle ou telle ville devient souvent un symbol inaliénable de cette ville. Nous savons que Paris est identifiée aux Champs-Elysées, Moscou – à la Place Rouge etc. En ce qui concerne Kiev, pour ses habitants cet endroit est Kreshchatik.

Kreshchatik est l’artère de Kiev, sa rue principale. Elle s’étend de la place Européenne jusqu’au Marché Bessarabien. La place principale –  Maidan Nezalejnosti, ou bien place de l’Indépendance – est située sur Kreshchatik.

Etant la rue principale, elle est pourtant ni la plus ancienne ni la plus longue à Kiev.

A l’époque des princes, il y avait une vallée plantée de verdure épaisse. Plusieurs sources s'entrecroisaient, ce qui explique le nom de la rue prochaine (le mot Krest, duquel parvient le nom de la rue, est traduit comme Croix). Le long de la vallée était une route qui se transforme, au 18 siècle, en une rue avec des bâtiments d’un côté. La rue a son contours d’aujourd’hui seulement  depuis le milieu du 19 siècle. Peu à peu Kreshchatik devient le centre de commerce, de l’industrie et de la vie des affaires. Au début de 20 siècle, la rue est pleine d'édifices de quelques étages, avec tout le comfort, où se trouvent principalement des banques, des bureaux etc.

Le premier tramway électrique était à Kreshchatik. Avec le temps, la rue est devenue plus animée ; les rails ont commencé à encombrer la route, et le tramway fut supprimé dans les années 30.

Kreshchatik fut complètement détruite lors de la Seconde Guerre Mondiale. En 1943, après la libération de Kiev, on a commencé à y construire des nouveaux bâtiments. La rue a eu une nouvelle vie, elle est devenue plus large. Cinq rues, ressemblant aux rayons de soleil, ont joint Kreshchatik et la ville Haute.

Aujourd’hui, dans la rue principale se trouvent : la Mairie de Kiev, le Comité de télévision nationale, le centre des expositions (ou la Maison Ukrainienne), deux stations de métro etc. Pour le week-end, la partie centrale de Kreshchatik est ouverte uniquement pour les piétons, ce qui contraste avec la rue de tous les jours. Kieviens et touristes profitent de l’occasion pour faire une promenade dans la rue privée exempt du bruit des transports. Il n’y a rien de mieux pour sentir l’esprit de la ville, comprendre mieux sa vie, et, de plus, se reposer dans les nombreux cafés, en écoutant les musiciens de la rue; ou bien faire du shopping dans les boutiques. Une telle promenade n’est pas fatiguante, parce que la rue est d'un peu plus d’un kilomètre de long.

A la suite des événements de la Révolution Orange de 2004 et des manifestations du peuple en 2013, Kreshchatik et Maidan sont devenues synonymes de liberté et démocratie.